• Ces petits objets sont simples et géniaux à la fois. Pour ceux qui aiment cuisiner, ce sont certainement les cadeaux idéaux ! En tout cas c'est plutôt ingénieux... 



    1. Monsieur Thé et son jacuzzi 2. Couvercle de cocotte "bateau à vapeur" 3. Un rouleau à pâtisserie qui imprime des petits motifs sur les gâteaux... 4. Porte-couteaux spartiate 5. Requin à infusion 6. Ciseaux à quintuple lame pour couper les fines herbes... 7. Scaphandrier infuseur de thé (à utiliser de pair avec le requin ? ) 8. Une pince à glace avec des moufles.  9. Bac à glaçons diamant 10. Baguettes magiques salière/poivrière  11. Cauchemar en cuisine   12. Un emporte-pièce pour faire des toasts pandas. (need) 13. Pour séparer le blanc du jaune d'œuf... Beurk ! 14. Hérisson/râpe à fromage 15. Ciseaux à pizza 16. Un moule pour faire des œufs durs en forme de crâne ! 17. Le canon à pop-corn 18. Aiguiser ses couteaux façon "dents de la mer" 19. Repose-plat bonhomme  20. Lamanthé ! 21. Paillettes et caca de licorne pour saupoudrer sur vos gâteaux :) 22. Sushi de la mer 23. Cuillère à pâtes dino 24. Moule pour faire des glaçons en forme de cerveaux... Et se prendre pour un savant fou ! 25. La désormais célèbre soupe du Loch Ness... 26. Et ces ingénieux paniers pour cuire les pâtes ! Ne vous disputez plus jamais pour choisir entre Farfalle et Coquillettes, "al dente" ou trop cuites : chacun peut cuire ses propres pâtes indépendamment !

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Bonbons de fête recette sans four très simple

    Ingrédients :

    - 500 g de sucre

    - 175 g d’amandes mondées

    - 150 g de noix de coco râpée

    - 60 g de beurre de cacao

    - 30 g de cacao non sucré

    - 2 cuillères à café de vanille liquide

    - 1 cuillère à café d’huile

     

    Pour 750 g de bonbons

    Préparation : 25 mns

    Séchage : 2 h

     

    1. Hachez les amandes au couteau : pilez-les ensuite dans un mortier,

    tout en versant le sucre pour qu’il s’imprègne des l’huile des amandes.

    Humectez avec 6 cl d’eau

    2. Ajoutez le cacao et le beurre de cacao au mélange précédent :

    Travaillez la pâte à la spatule;

    Lorsqu’elle est homogène,

    Ajoutez- y la vanille et la moitié de la noix de coco râpée

    3. Huilez une feuille d’aluminium et

    étalez-y la pâte sur une épaisseur de 2 cm à l’aide d’un rouleau à patisserie

    Découpez-la en carrés de 2 cm de côté et formez-en des boules entre les paumes des mains

    4. Roulez les boules dans le reste de la noix de coco et laissez sécher sur un tamis 2 h

    Vous pouvez conserver ces bonbons pendant 8 à 10 jours

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  a photocopier et mettre sur votre frigo

    Abaisse : morceau de pâte étalée au rouleau qui constitue le fond de beaucoup de pâtisseries.
    Abattis : bas-morceau d'une volaille : patte, cou, ailes, foie, gésier. 
    Aiguillette : mince et longue tranche coupée dans le blanc de volaille. Désigne également une fine tranche de viande de boucherie. 
    Appareil : préparation culinaire composée de plusieurs éléments et destinée à la confection d'un plat. 
    Aromates : substances végétales dégageant une odeur et employées pour parfumer les plats. 
    Aspic : mode de présentation de plats froids consistant à enrober des mets divers dans une gelée salée ou sucrée.


    Bain-marie : bain d'eau bouillante dans lequel on place un récipient contenant une préparation que l'on veut réchauffer, garder au chaud, ou faire cuire. 
    Barbecue : procédé de cuisson qui consiste à faire cuire les aliments sur des braises rougeoyantes. 
    Barder : envelopper de minces tranches de lard gras ou maigre, une pièce de viande, une volaille, ou même un poisson, destinés à être rôtis.
    Bavaroise : dessert froid à base de crême anglaise additionnée de gélatine et de crème fouettée. 
    Beurre manié : beurre mélangé avec de la farine ou de la fécule, et servant à lier de nombreuses sauces. 
    Blanc : court-bouillon d'eau bouillante additionnée d'une cuillerée de vinaigre et une cuillerée de farine par litre d'eau, utilisé pour éviter certain légumes de noircir avant leur cuisson. 
    Blanchir : plonger, avant toute autre préparation, un aliment dans de l'eau bouillante, pour le nettoyer, l'attendrir ou lui enlever son excès de sel. 
    Blondir : faire revenir un aliment dans un corps gras jusqu'à ce qu'il devienne doré.
    Bouquet garni : petit bouquet composé de thym, laurier et persil liés ensemble, que l'on ajoute aux sauces et aux bouillons pour leur donner du goût. Se retire avant de servir. 
    Bouillon : eau de cuisson des légumes ou de viande, imprégnée de leurs sucs. Elle peut se consommer ainsi, ou bien être utilisée pour la confection d'une sauce.
    Braiser : faire cuire un aliment à feu doux, avec un corps gras, dans un récipient bien fermé, avec peu ou pas de liquide. 
    Brider : passer une ficelle de cuisine (à l'aide d'une aiguille spéciale, dite «à brider") à travers les membres d'une volaille pour les maintenir durant sa cuisson, afin qu'elle conserve sa forme.

    Canapé : tranche de pain de mie qui peut, soit être grillée ou frite dans du beurre pour servir de support à une viande ou à une volaille, soit être employée nature et recouverte de garnitures diverses, pour un buffet froid. 
    Canneler : creuser de petits sillons. Denteler. 
    Chapelure : pain séché et réduit en poudre, servant à paner certains aliments qui seront frits ensuite, ou à saupoudrer des plats pour les faire gratiner. 
    Chemiser : garnir les parois intérieures d'un moule soit avec de la gelée, soit avec du lard, ou même d'un papier blanc. 
    Chiffonade : légumes en feuilles coupés en lanières et cuits dans le beurre. 
    Chinois : petite passoire en forme d'entonnoir, avec des trous minuscules, servant surtout à passer les sauces. 
    Ciseler : signifie aussi bien couper en lanières très fines de la salade ou du chou qu'inciser en biais un poisson ou une viande afin d'en faciliter la cuisson. 
    Clarifier : éliminer toutes les impuretés et rendre un aliment ou une préparation parfaitement limpide. 
    Concasser : piler ou écraser grossièrement. 
    Coulis : suc concentré et épais de viande ou de légumes et passé au tamis. 
    Court-bouillon : liquide aromatisé servant à faire cuire principalement poissons et crustacés.


    Darne : tranche de poisson découpé à cru. 
    Décanter : transvaser doucement un liquide de façon à ce que son dépôt reste au fond du premier récipient. 
    Décoction : extrait des sucs d'une substance mise dans un liquide en ébullition.
    Déglacer : dissoudre, en fin de cuisson, à l'aide d'un liquide rajouté, les matières qui se sont attachées au fond d'une poêle ou d'un plat. 
    Dégorger : laisser tremper une viande dans l'eau tiède, puis froide, pour en extraire le sang ou couvrir certains légumes de sel pour enlever l'eau qu'ils contiennent. 
    Détailler : couper en morceaux. Détrempe : mélange de farine et d'eau servant de base à une pâte, telle que la pâte feuilletée. 
    Dorer : passer un jaune d'oeuf délayé dans un peu d'eau sur une pâte. 
    Dresser : disposer dans un plat les aliments prêts à être consommés. 
    Duxelles : préparation destinée à corser le goût d'une farce ou d'une sauce.

    Ecailler : ôter les écailles d'un poisson ; ouvrir un coquillage. 
    Ecaler : ôter la coque des noix, des noisettes, des amandes, etc. 
    Echauder : plonger dans l'eau bouillante pendant quelques minutes un animal (ou un légume) dont on veut enlever facilement la peau. 
    Ecumer : retirer, à l'aide d'une écumoire, la mousse qui se forme à la surface d'un bouillon ou d'une préparation. 
    Emincer : couper la viande ou les légumes en tranches très fines. 
    Emonder: enlever la peau ou la pellicule qui recouvre certains fruits. Ce terme est surtout employé pour les amandes, qui sont mondées après avoir été débarrassées de leur coquille. On dit aussi : monder. 
    Etamine : morceau d'étoffe très fine à travers laquelle on passe certaines sauces ou purées pour les rendre homogènes. 
    Etouffée : mode de cuisson des aliments à la vapeur dans un récipient fermé. On dit aussi : étuvée. 
    Etuvée : mode de cuisson des aliments à la vapeur dans un récipient fermé. On dit aussi : étouffée.


    Farcir : remplir d'un mélange appelé farce l'intérieur d'une volaille, la cavité d'un légume ou une viande roulée sur elle-même. La farce est destinée à rendre la préparation plus succulente et plus moelleuse. 
    Flamber : arroser un mets d'alcool chaud et l'enflammer afin d'en corser le goût. 
    Foncer : garnir le fond d'un moule avec de la pâte ou celui d'une cocotte avec du lard. 
    Fonds: bouillons très concentrés servant de base à de nombreuses sauces (fond blanc, fond brun, fond de gibier, fond ou fumet de poisson).
    Fontaine : trou pratiqué au centre d'un tas de farine afin d'y placer les ingrédients qui doivent être mélangés progressivement et régulièrement : oeufs, sucre, levure, liquide, etc. 
    Fraiser : pétrir la pâte avec la paume des mains. 
    Frapper : faire rafraîchir une boisson en la mettant au réfrigérateur ou dans la glace. 
    Frémir: maintenir un liquide (eau, court-bouillon, sauce) sur une source de chaleur de façon à ce qu'il fasse de petites rides mais pas de gros bouillons. 
    Fumet : bouillon très concentré à base de légumes ou de viandes utilisé pour parfumer les sauces.

    Glacer : a) faire briller une viande ou un plat en le passant sous le gril du four après l'avoir recouvert de jus de cuisson ou de beurre ; b) recouvrir une pâtisserie de sucre glace, ou de sauce sucrée, que l'on passe ensuite à la chaleur vive du four afin de le faire caraméliser ou briller. On peut également glacer un gâteau avec du fondant ou du chocolat. 
    Gratiner : passer au four, ou sous le gril, un plat saupoudré de chapelure et de fromage râpé jusqu'à ce qu'il se forme une croûte dorée.
    Grumeaux : petites boules qui se forment dans une sauce mal travaillée.


    Incorporer : Mélanger deux aliments ensemble.
    Infuser
     : verser de l'eau bouillante sur des plantes séchées ou non, et laisser l'eau agir pendant quelques minutes de façon à extraire leurs qualités aromatiques et gustatives.
    Jardinière : légumes taillés en bâtonnets, cuits à l'anglaise, égouttés et mélangés avec des petits-pois.
    Julienne : façon de couper des légumes en petits bâtonnets.


    Larder : enfoncer des filets de lard gras dans une pièce de viande à l'aide d'un ustensile appelé "lardoire".
    Lever : détacher les filets des arêtes d'un poisson.
    Lier : épaissir une sauce, un potage ou une crème en y ajoutant un ingrédient afin de lui donner de l'onctuosité.
    Luter : Mettre un colombin fait de farine et d’eau sur les interstices entre un récipient et son couvercle pour clore hermétiquement une terrine.


    Macédoine : mélange de légumes ou de fruits coupés en morceaux, servi froid ou chaud. 
    Macérer : laisser un aliment plongé dans un liquide froid pendant quelques heures. 
    Manier : mélanger intimement du beurre non fondu avec de la farine. 
    Marinade : liquide aromatisé dans lequel on fait tremper une viande, du gibier ou un poisson, afin de l'attendrir ou de l'aromatiser. 
    Mijoter : cuire longtemps et lentement, à petit feu. 
    Mirepoix : préparation composée de légumes et d'aromates fondus à l'étouffée, destinée à rehausser la saveur de certaines sauces. 
    Mitonner: faire bouillir longtemps et doucement un mets dans son jus. 
    Monder: enlever la peau ou la pellicule qui recouvre certains fruits. Ce terme est surtout employé pour les amandes, qui sont mondées après avoir été débarrassées de leur coquille. On dit aussi : émonder. 
    Monter : battre une sauce, des blancs d'oeufs ou de la crème pour les rendre plus mousseux ou plus consistants. 
    Mouiller : ajouter un liquide à une préparation. 
    Napper : recouvrir un mets de sauce, de gelée ou de crème.

    Paner : enrober un aliment de chapelure ou de mie de pain rassis réduite en poudre. 
    Parer : débarrasser un aliment de ce qui lui est inutile avant cuisson. 
    Pasteuriser : faire chauffer un liquide jusqu'à 70 à 90 °C puis le refroidir brusquement. Cette action a pour effet de détruire certaines espèces microbiennes. 
    Pocher : faire cuire dans de l'eau ou du bouillon juste frémissant.


    Rafraîchir : passer sous l'eau froide des légumes ou des pâtes après les avoir blanchis ou faits cuire. Le fait de rafraîchir les pâtes en arrête la cuisson et les empêche de devenir collantes. 
    Réduire : faire bouillir des liquides ou des préparations afin de diminuer leur volume et d'augmenter leur arôme. 
    Réserver : mettre à part pour plus tard. 
    Revenir : laisser des aliments prendre couleur dans un corps gras chaud avant de les faire cuire. 
    Rissoler : faire sauter un aliment dans un corps gras très chaud afin qu'il prenne plus de coloration. 
    Rouelle : tranche épaisse de veau coupée transversalement dans le jarret. Par extension, tranche épaisse. 
    Roux : mélange de farine et de beurre que l'on fait cuire plus ou moins longtemps selon la couleur que l'on désire obtenir : roux blanc, blond ou brun.

    Sabler : travailler farine et beurre entre le bout des doigts. 
    Saigner : enfoncer la pointe d'un couteau au niveau de la pointe du rostre d'une langouste ou d'un homard pour en évacuer l'eau.
    Saisir
     : exposer une viande à feu très vif. 
    Salpicon : mélange d'aliments coupés en dés et liés avec une sauce.
    Saucer : napper une préparation avec tout ou partie de la sauce d'accompagnement.
    Sapide : sauce qui a du goût, de la saveur.
    Saupoudrer : parsemer des ingrédients (: mie de pain, fromage râpé, sucre, farine) sur la surface d'une préparation culinaire.
    Sauter : cuire rapidement des petites pièces de viande, de poisson ou de légumes avec un peu de matière grasse. 
    Singer : saupoudrer de farine une préparation en train de cuire pour lier la sauce, en évitant la formation de grumeaux. 
    Siroper : ajouter du sirop à une préparation de pâtisserie. 
    Sonder : piquer à l'aide d'une aiguille, une viande ou une pâtisserie pour en vérifier le stade de cuisson.
    Sucs : substances nutritives obtenus par la cuisson d'une viande, qui se fixent et se caramélisent au fond du récipient où la pièce a été traitée.
    Suer : faire chauffer doucement une viande, une volaille ou des légumes dans un corps gras et à couvert, jusqu'à ce que les premiers sucs commencent à apparaître. 
    Suprêmes d'agrumes : quartiers d'agrumes débarrassés de leur peau.



    Tamiser : passer de la farine ou du sucre glace au travers d'un tamis, afin d'éliminer les grumeaux. S'utilise aussi pour divers condiments afin de les affiner. 
    Tamponer : beurrer en surface. 
    Tasser: transvaser d'un récipient à un l'autre afin de chasser les bulles d'air. 
    Tomber : réduire un fond ou un fumet jusqu'à l'obtention d'un liquide sirupeux.
    Tourer : technique spécifique s'appliquant au travail de la pâte feuilletée ou à croissant. 
    Tourner : donner une forme régulière et arrondie à certains légumes pour la présentation; se dit également d'une sauce ou d'une crème dont les éléments se dissocient.
    Travailler : mélanger vigoureusement une pâte.
    Tremper : réhydrater certains légumes secs après les avoir lavés; imbiber de sirop les savarins ou les babas.
    Tronçon : morceau oblong de poisson, pris sur toute l'épaisseur. 
    Tronçonner : tailler certains légumes en gros morceaux de forme allongée; technique de découpe de certains poissons.
    Trousser : ficeler les membres d'une volaille ou d'un gibier pour éviter qu'il ne se défasse pendant la cuisson. 
    Truffer : garnir une farce avec des truffes hachées; disposer des lamelles de truffes entre chair et peau d'une volaille. 
    Turban : mode de présentation de certaines préparations en couronne. 
    Turbiner : faire prendre un appareil à crème glacée dans une sorbetière.


    Vanner : remuer une sauce pendant qu'elle refroidit pour éviter l'apparition d'une pellicule en surface.
    Venaison : grosse pièce de gibier. 
    Vert cuit : cuisson incomplète, presque crue.
    Videler : relever les bords extérieurs sur l'intérieur d'une pâte en pliant par fractions , pour former un rebord enroulé.
    Vider : enlever les entrailles d'une viande ou d'un poisson.
    Voiler : recouvrir des pièces de pâtisserie d'un voile de sucre filé.
    Vol-au-vent : entrée chaude composée d'une croûte ronde en pâte feuilletée, généralement remplie d'une garniture dite "à la financière".

     

    Zeste : partie extérieure de l'écorce d'orange ou de citron employée en pâtisserie, en confiserie ou en cuisine.
    Zester : Retirer le zeste d'un citron ou d'une orange.
     MERCI AU SITE     http://www.lagrandecuisine.com/pics/icones/flechaut.gif    POUR CES INFOS IMPORTANTES 
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • trucs et astuces pour bien cuisiner

     

     nom et signification des pâtes

    Le nom des pâtes donne souvent des indices sur la nature.

     LE SAVIEZ VOUS ?

    Considérons les terminaisons des noms

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "image tortellini"

    - ine ou ini signifie « petit » et renvoie des pâtes petites et fines

    comme les spaghettinitortellinis ou les linguines 

     

    Résultat de recherche d'images pour "image rigatoni"Résultat de recherche d'images pour "image macaroni"

     

     

    • - oni signifie « grand » et désigne des grandes ou grosses pâtes

    comme les tortelloni, les rigatonis ou les macaronis

     

    Résultat de recherche d'images pour "image tagliatelles"

     

    • - elle indique des pâtes larges,

                        comme les tagliatelles

     

    Résultat de recherche d'images pour "image coquillettes"

     

    • ette indique en revanche des pâtes étroites

     

    comme les coquillettes  

     

    Résultat de recherche d'images pour "image rigate" 

    • - rigate indique des pâtes cannelées

     

    comme les penne rigate

     

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • SAVOIR MESURER SANS BALANCE

    trucs et astuces pour mesurer sans balance 

     

    • 1 cuillère à café          :    5 cm3

    Résultat de recherche d'images pour "image cuillère à café" 

    • 1 cuillère à dessert   :    10 cm3

    Résultat de recherche d'images pour "image cuillère à DESSERT" 

    • 1 cuillère à soupe     :     15  cm3     contient :

    Résultat de recherche d'images pour "image cuillère à soupe"

    *20 g de riz, gros sel, sirop, beurre ou margarine

    *15 g  de semoule, sucre en poudre, tapioca, café moulu, fécule, eau

     *10 g  de farine, gruyère râpé 

     

     

    • 1 tasse de thé 15 centilitres contient          :

    Résultat de recherche d'images pour "image tasse de thé"

     

      .150 g de fécule

       .175 g de sucre 

       .125 g de farine

     .200 g de riz

     

     

    • 1 grand verre d’eau   : 20 centilitres

    Résultat de recherche d'images pour "image verre d eau 20 cl"

     

     

     

     

     

     

     

       

    • 1 verre à bordeaux    :  10 à 12 centilitres

    Résultat de recherche d'images pour "image verre à bordeaux"

     

     

    • 1 verre à liqueur        :   2 à 3 centilitres

    Résultat de recherche d'images pour "image verre à liqueur"

     

     

    • 1 tasse à café               :   10 centilitres

    Résultat de recherche d'images pour "image tasse à café"

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • 1

    cuisiner poisson et crustacésyes

    poissons et crustacés

    Sachez que le poisson de mer doit être plongé dans un liquide froid

    Résultat de recherche d'images pour "image POISSON DE MER CUISINE EN FRANCE"

    mais le poisson de rivière est meilleur dans un  court- bouillon bouillant.

     

     Résultat de recherche d'images pour "image POISSON RIVIERE"

     

    LE  SAUMON :   sera plus rose si dans le court bouillon, vous ajoutez une pincée de bicarbonate ou si le dit le court bouillon a été préparé au vin rouge ( surtout pas de vinaigre )

    LES MOULES :  seront plus savoureuses si vous les faites dégorger une heure dans le lait.

    LES HUÎTRES :  se laissent ouvrir, si vous les faîtes tremper, quelques instants, dans l’eau légèrement vinaigrée. 

    LES PALOURDES : plongez les quelques secondes dans du vin blanc, elles s ‘ouvriront sans difficultés.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique