•  

     

     

     

    Prière des sexagénaires

    Notre kiné qui êtes osseux,
    Que nos articulations soient certifiées,
    Que notre squelette tienne,
    Que nos os emboités soient fermes
    Sur la terre comme ossuaire.
    Donnez-nous aujourd’hui nos massages quotidiens.
    Pardonnez-nous nos exigences
    Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont chiropractés.
    Ne nous laissez pas succomber à la décalcification,
    Mais délivrez-nous du mal de dos,
    Maintenant et Alzheimer de notre mort.
    Abdomen.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • stresses

    11021045_10153348560742481_5128286987742227755_n fan

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • juste pour rire

     Amant et mari  

    Quelle différence y a t il entre un amant et un mari? C’est le jour et la nuit.

     

     Allô Police    

    - Allô Police ! Je viens d’écraser un poulet. Que dois-je faire ?
    - Et bien , plumez-le et faites-le cuire à thermostat 6.
    - Ah bon ! Et qu’est-ce que je fais de la moto ?

     

    Apprendre le japonais facile  

    Apprendre le japonais facile

    Lire à haute voix (c’est mieux pour la mémorisation !

    - FRANCAIS / JAPONAIS
    – Slip (H) / Sakakiki
    – Slip (F) / Sakafoufoun
    – Slip (enfant) / Sakakaka
    – String / Filakuku
    – Soutien-gorge / Sakanéné
    – Minijupe / Oraduku
    – Minijupe plus courte / Ylatouvu
    – Minijupe provocante / Oraduku takataté
    – Moto en panne / Yamamoto kadératé
    – Moto accidentée / Takasé tamoto
    – Inventeur du marteau / Ayaya Médoi
    – Il fait froid ce matin / Sakaï sakaï !
    – Femme enceinte / Ymatoumi
    – Femme n’arrivant pas à être enceinte / Takékétaraté-takarataké
    – Femme venant de faire l’amour / Ymaniké
    – Femme poilue / Tétoufu
    – Rhume / Nékicoul
    – Cassoulet / Takapété
    – Soixante-neuf / Kisuski
    – Enlève tes chaussures / Takakitététong
    – Où sont tes chaussures ? / Outamitétong
    – Déshabille-toi entièrement / Takatoukité
    – Prendre une photo / Yakapa bougé
    – Devant la porte / Nakasoné
    – Amiral de la flotte / Ychi Duoduma
    – Terrain glissant / Tadérapé téfoutu
    – Ta femme te trompe / Tekoku
    – Femme trompée / Imafé koku
    – Ta femme t’a largué / Tanana takité
    – Fonctionnaire mal noté / Imasaké
    – Recours en notation rejeté / Tula danlku

     
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • 4 blagounettes

    1. dialogue :

    elle : Passes chez moi ce soir, il n’y aura personne

    lui :  Woaw !  super, incroyable, génial

    Je suis donc passé chez elle

    Effectivement, il n’y avait personne !!!!!!!arf

     

    2.Lire le texte  

    elle : salut

    lui : Ah, depuis le temps que j’attend ça !

    elle : tu veux que je parte ?

    lui : non, je n’ose même pas y penser

    elle :  tu m’aimes ?

    lui : bien sûr  énormément !

    elle : tu m’as déja  trompée ?

    lui : non, pourquoi demandes tu ça ?

    elle : tu veux m’embrasser ?

    lui : chaque fois que j’en aurais l’occasion 

    elle : tu me battras un jour ?

    lui : tu es folle ? jamais de la vie

    elle : je peux te faire confiance ?

    lui : oui

    elle : chéri

    maintenant relisez le texte de bas en haut ↑sarcastic

     

    3.En conjugaison, le verbe le plus difficile à maitriser

    est le verbe aimer

    -  son présent n’est qu’indicatif

    -  son passé n’est jamais simple

    -  son futur est toujours conditionnel

     

     

    4.Un homme se trouvait dans le coma depuis un certain temps

    Son épouse était à son chevet jour et nuit.

    Un jour, l’homme se réveilla et fit signe à son épouse de s’approcher

    et lui chuchota :

    -  Durant tous les malheurs que j’ai subi tu étais à mes cotés ?

    -  Oui, mon amour.

    -  Lorsque que j’ai été licencié, tu étais à mes cotés ?

    -  oui, mon amour.

    -  Lorsque mon entreprise a fait faillite, tu étais à mes cotés ?

    -  oui, mon amour.

    -  Lorsque nous avons perdu la maison, tu étais à mes cotés ?

    - Oui, mon amour.

    - Et lorsque j’ai eu des problèmes de santé, tu étais à mes cotés ?

    -  Oui, mon amour.

    - Tu sais quoi ?

    Quoi donc mon amour ?

    les yeux de la femme plein de larmes

    - Tu me portes la poisse !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique